Décollage de Vérel vu depuis les airs

Vue sur le décollage de Vérel

Le site fonctionne en régime de brise de Nord + avec les thermiques de la falaise.
Les vols du soir y sont agréable après une journée de boulot (ça peut voler tard en été).
Et ce site est un excellent départ en cross vers le nord, après avoir raccroché le relief supérieur.

Altitude : 905 m
Coord. GPS : 45 37 36 N 05 56 47 E
Orientation : Ouest/Nord-Ouest/Ouest. A éviter par vent de météo de Sud.
Atterrissages : Montagny (infos ICI) ou Les Brocolis ( infos ICI)
Information FFVL : http://federation.ffvl.fr/sites_pratique/voir/528

Le déco peut être technique en conditions thermiques : voir une ancienne vidéo  https://vimeo.com/1396415

Restrictions de vol

La chaîne du Revard est située en bordure de la CTR et TMA de Chambéry.
Les pilotes doivent les connaitre avant de décoller. Pas de vol ici sans connaissance de ces restrictions ! (zones et périodes interdites)

Voir les explications sur la page de l’atterrissage de Montagny-Sonnaz

Repose au déco

La repose au déco est interdite.

Le site filmé en vue aérienne durant un vol de fin de journée :

Accès voiture

 Depuis l’atterro de Montagny : prendre la direction de Chambéry par la petite route (rouler lentement, il y a des maisons et des enfants qui jouent). Au premier carrefour, prendre à gauche en direction du col de St Saturnin. Depuis l’atterro des Brocolis, prendre la D 211 en direction de Chambéry et au carrefour de la Croix rouge dessous, tourner à gauche en direction du col de St Saturnin. Après le col, au croisement (avec une croix), prendre à gauche puis après les maisons neuves à droite. Au stop, suivre, à gauche, la D8 en direction de Vérel, puis Pragondran. Monter jusqu’au village de Pragondran, et se garer au parking à l’entrée du village.

Continuer à pied la route et à 50 m environ sur la gauche, prendre un chemin (indiqué en jaune pour les randonneurs) qui mène jusqu’à la crête, puis longer ensuite la falaise : cela fait environ 10 à 15 minutes que vous marchez : vous y êtes. Bon vol.

Accès en rando pédestre

Départ: le parking de Montagny (route des Sartos à Sonnaz — l’atterrissage quoi !)
Dénivelée: 620m
Temps de marche moyen: 1h10 (entre 45min pour les très rapides et 1h40 pour ceux qui montent avec un gros sac tranquillement ;))
Atterrissage: Atterrissage officiel de Montagny

Son grand avantage est d’être rapidement accessible depuis Chambéry, d’un niveau facile et l’atterrissage se fait au parking de départ, quoi de mieux …

Un petit raccourci raide part à droite après seulement une centaine de mètres de marche. Si vous l’empruntez, veuillez s’il vous plait respecter les passages barrés (propriété privée).

Carte montrant le chemin
Chemin de Montagny au décollage de Vérel

Départ alternatif : passage par le hameaux des « Fontaines » juste au Sud du terrain d’atterrissage. Une piste en terre part à gauche depuis la petite route, la suivre, prendre à droite à la première bifurcation, puis 50m après un petit chemin – indiqué par un panneau rouge sombre – part en montée à gauche. Ensuite il suffit de suivre les panneaux pour monter jusqu’au décollage !
C’est le chemin utilisé pour la compétition « La Galope & Vol« 

FOIRE AUX QUESTIONS

Vérel est-il un site accessible aux débutants ?

Vérel est un site qui nécessite un minimum d’aisance technique quelles que soient les conditions (décollage falaise assez court, atterrissages officiels situés sous la CTR2 de Chambéry empêchant de trop s’éloigner du relief pour faire sa perte d’altitude), et est particulièrement déconseillé aux débutants en conditions thermiques, le décollage étant sous le vent du thermique et de la brise. Il y a alors des rouleaux qui se forment au dessus du décollage rendant le gonflage et le décollage devient technique. En l’air les ascendances peuvent être alors très généreuses et la proximité des CTR fait qu’il est impossible de trop s’éloigner du relief pour perdre de l’altitude. Il est donc impératif de maîtriser le vol en ascendances et les techniques de descente rapide (oreilles accélérées, 360 engagés, 360 avec une oreille, etc.) pour pouvoir voler sereinement en conditions un minimum thermiques sur ce site. Et pas qu’en pleine saison – printemps été- !
Néanmoins, en fin de matinée avant que la brise ne se mette en place, ou en toute fin de journée quand l’activité thermique se calme, il est possible pour des pilotes débutants mais déjà bien « débrouillés » de voler à Vérel. Le site est bien fréquenté les bonnes journées, n’hésitez pas à vous rapprocher de pilotes locaux pour demander conseil !
Dans le doute, vous pouvez voler depuis le site du Revard, situé un peu plus au Nord. Il présente un décollage aérologiquement et topographiquement bien plus accessible, tout en étant 600m plus haut (donc situé directement au niveau des crêtes supérieures) et offre donc les mêmes perspectives de vol encore plus facilement.

Peut-on voler à Vérel par vent de Sud ?

Si le vent de Sud se sent jusqu’au sol, alors non, il ne faut pas voler depuis Vérel. Même si cela peut-être techniquement possible, les falaises en Ouest ont tendance à être sous le vent et la masse d’air à cet endroit est alors turbulente et descendante. A tel point qu’il peut être difficile de rejoindre les atterrissages officiels !!!
L’atterrissage de Montagny et ses manches à air est plutôt un bon indicateur de la présence de Sud en basses couches.

Il peut y avoir un peu de vent météo de Sud, sensible au niveau du Sire, mais de la brise en vallée (manches à air à Montagny plein Nord ou Nord Ouest), avec de fait un régime de Nord sensible au niveau du décollage de Vérel. Dans ce cas, on peut décoller et voler « normalement » depuis Vérel. Mais ATTENTION ! La brise peut s’arrêter si le ciel se voile par exemple, et dans ce cas la vallée entière peut passer sous l’influence du vent du Sud. Il faut, si on se trouve en l’air, anticiper cet arrêt de la brise et en cas de Sud ressenti en l’air, préférer un atterrissage à Brocolis plutôt qu’à Montagny (de nombreux incidents/accidents ont eu lieu à l’atterrissage de Montagny par vent de Sud).

Peut-on décoller de Vérel le matin ?

Oui, s’il n’y a pas de vent (ni de brise descendante évidemment !), un décollage vent nul est possible, mais attention le décollage est court ! En fin de matinée/milieu de journée (selon saison et aérologie de la journée), on peut ressentir un peu de brise avant qu’une réelle activité thermique se mette en place. Il est alors facile de décoller de Vérel : le décollage n’est pas encore sous le vent du thermique et les 4 manches à air peuvent être de face.

Vérel est-il un bon départ de cross ?

Oui ! Les bonnes journées au meilleur de la saison, l’activité thermique peut débuter vers 12h/13h, et les généreuses faces ouest menant aux Semnoz permettent de rejoindre Annecy. Il est alors possible de faire un joli tour dans les Bauges, voir plus loin !

Records depuis Vérel

Voici un petit récapitulatif des « records » des Zelephs en cross depuis notre site fétiche de Vérel, les données sont issues de la CFD.
J’ai défini 5 records qui font appel à différentes qualités de crosseur (anticipation, ténacité, vitesse…. chance ^^)
L’idée c’est d’avoir un aperçu de ce qui a été fait par les pilotes du club…. ainsi que de donner l’envie de les battre. Cette liste sera mise à jour sur simple signalement avec envoi d’un lien où l’on peut consulter la trace GPS.

Aller-retour Semnoz le plus tôt dans la saison

Le 12/02/2020 : Sylvain Nobile, Maxim Hayes, Stéphane Angénieux, Amaury Delombaerde, Agnes Delorme, Mathurin Akgun

Aller-retour Semnoz le plus tard dans la saison

28 septembre par Bertrand Bellet le 28/09/2008

Aller simple + rapide jusqu’au déco du Semnoz (rayon 200m)

39min et 18s par Bertrand Bellet 11/07/2015

Plus grande distance CFD

132.08 km par Sylvain Nobile le 01/06/2019

Point le + éloigné depuis Vérel

112.5km par Paul Bichat 24/07/2018  proche de Bex en Suisse

Pour Gérald : j’ai hésité à mettre « record du plus grand nombre de reposes en un après midi » mais j’ai pas trouvé la data sur le net  😉